Interview d’un Gendarme (femme)

Interview
 d’un Gendarme (femme)

 

> Bonjour, beaucoup de personnes cherchent désespérément des réponses sur les problèmes de Sécurité…
Je vous remercie énormément d’avoir accepté de faire cet interview pour BlogConfidence en nous donnant
enfin les réponses qu’on attend tous !
Je vais vous poser quelques questions très importantes qu’énormément de personnes se posent au quotidien…
>  Quels sont les études pour devenir gendarme ?
Je ne m’occupe pas du recrutement et cela fait un petit moment que je suis gendarme.
A mon entrée, le niveau BEPC suffisait mais je crois qu’il faut être titulaire ou avoir un niveau baccalauréat maintenant.
Quoique l’entrée en gendarmerie se fasse sur concours.
>  Entant que gendarme (femme) avez-vous des formations adaptées pour votre sécurité ?
Nous avons les mêmes formations que les Gendarmes (homme), ni plus ni moins,
à savoir des séances mensuelles d’Intervention Professionnelle.
Il s’agit de séances qui confondent des gestes de contrôles, d’interpellations et de protections.
>  Quels sont vos points forts et vos points faibles entant que gendarme (femme) ?
Je ne pense pas qu’on puisse parler de points forts ou faibles en tant que Gendarme féminin.
Pour moi, tout est une question de caractère de chaque personne.
Ce que je veux dire par là, c’est qu’on pourrait s’attendre à une réponse du genre
  » c’est une femme, elle est plus sensible, elle a une approche privilégiée pour les autres femmes et / ou les enfants « 
ou  » c’est un homme, il est plus fort, plus robuste « 
Je ne crois pas à cela ! Je pense que c’est une très bonne chose qu’il y ait des hommes et des femmes Gendarmes
car nos façons de faire et nos caractères sont complémentaires pour gérer toutes les situations
2018-08-14T16:58:01+00:00

About the Author: