La schizophrénie

La schizophrénie

M’étant demandée à plusieurs reprises ce qu’était exactement la schizophrénie,

je me suis renseignée sur cette maladie qui touche énormément de familles !

La schizophrénie est une affection qui touche environ 1 % de la population (source haute autorité de santé)

A la suite d’un reportage (france5) j’ai écrit ces notes sur les points essentiels à retenir

pour comprendre un peu mieux cette maladie qu’on appelle la schizophrénie.

Pour commencer, tout le monde aujourd’hui peut devenir schizophrène, que l’on soit un adulte de classe moyenne ou

bien un ados en pleine crise d’adolescence et les symptômes se déclarent très vite.

De plus en plus de familles font elles-mêmes la demande de diagnostic (en hôpitaux)

La personne qui devient alors le patient malade, va être pris sous les soins du centre hospitalier car il est en grande

souffrance et il pourrait devenir un danger pour lui-même et sa famille.

Dans ces cas-là, le patient va être mis en examen et les médecins à ce moment-là

essaieront de comprendre ce qui a bien pu se passer !

Plusieurs tests seront faits ainsi que de nombreux tests niveaux cérébraux pour comprendre

les raisons de ce changement d’humeur.

Des hôpitaux spécialisés sont là pour aider / accompagner le patient à comprendre sa maladie

et vivre avec de la meilleure façon.

Dans ce reportage, certains patients disaient même qu’ils avaient peur car les choses allaient trop vite dans leur tête

et ils n’arrivaient plus à gérer la situation !

Trois syndromes visibles :

  • Syndrome dissociatif : pensée désorganisée (impossibilité de tenir un discours suivi et cohérent, troubles de

  • l’attention, de la concentration et de la compréhension) et comportement désorganisé…

  • Syndrome délirant : idées délirantes (persécution, mégalomanie, croyance en un sens caché de certains

  • phénomènes…)

  • Syndrome autistique : émoussement progressif de l’émotivité, de la communication verbale et de la volonté,

  • tendant vers un comportement de plus en plus isolé, inerte et insensible au monde environnant,

mais également des pertes de raison qui font peur aux autres,

de nombreuses hallucinations qui éloignent le malade,

des crises de nerfs à en devenir violent sur soi et sur les autres,

des tocs qui oppressent…

Des traitements sont désormais disponibles pour remettre dans la réalité, ces personnes qui sont parties dans la folie

et pour certaines même dans l’horreur 

(comme un fils qui tente de tuer sa mère car il ne la reconnaît plus et qui croit voir un monstre)

Cette maman par amour a fait interner son fils et depuis son hospitalisation,

il va mieux et revient doucement dans la vie réelle.

Il a pris conscience de sa maladie avec l’aide du service hospitalier et essaie au quotidien de faire de son mieux pour

avancer et sortir le plus rapidement de cette vie décalée, de cette maladie qui l’a éloignée de

tous pour enfin revenir dans la vie réelle !

Aujourd’hui encore le risque de suicide est élevé : selon l’Inserm, 20 % de la mortalité par suicide seraient associés à

cette maladie qui est la schizophrénie !

2018-04-11T11:50:58+00:00By |Categories: compte-rendu|Tags: |0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.