Parkinson la maladie de la tremblote

Parkinson la maladie de la tremblote

Parkinson la maladie de la tremblote

Une maladie que je connais trop bien et qui a bercé mon enfance (malheureusement)

Le Parkinson qui m’a tant blessé et qu’aujourd’hui je prends d’une autre façon,

comme une grande porte de sortie de secours pour les autres !

J’ai connu la phase de départ de cette maladie qui commence par vous déranger,

qui va par la suite vous suivre tout au long des journées

et qui vous empêchera d’avancer au quotidien et de faire vos mouvements habituels qui seront handicapés

(jusqu’à votre dernier souffle)

Ce texte qui est pour ma grand-mère et pour les autres malades, me touche énormément !

Le Parkinson arrive d’un seul coup dans votre vie et pour aucune raison vous détruira.

Cette maladie a suivi ma grand-mère pendant plus de dix années et pourtant c’était une femme d’un courage unique.

Au début de sa maladie, elle sentait que sa main commencée à trembler de temps en temps

donc comme c’était juste quelques petits moments,

il n’y avait pas besoin de s’inquiéter pourtant c’est allé de pire en pire…

De la simple tremblote un jour, à ne plus pouvoir manger car sa main tremblait tellement

que ça en devenait impossible et tellement insupportable à vivre

(trembler toute la journée c’était un supplice pour elle)

Ensuite, il n’y a pas que pour se nourrir que c’est compliqué mais également s’habiller, se laver, se déplacer

enfin Vivre comme tout le monde !

Je me souviens qu’elle me disait souvent   » ça va aller ta grand-mère est plus forte que la maladie « 

Des images dans ma tête qui me reviennent de temps en temps car on a vu quelque chose qui nous y a fait penser

et un sourire à mes lèvres

car ma grand-mère riait tout le temps, était heureuse de vivre et s’est battu jusqu’au dernier jour.

Elle au contraire de beaucoup de gens qui ont cette maladie aujourd’hui, ne prenait pas de traitement

(que je me souvienne)

Ce qui me reste de souvenirs et que je pourrais donner comme des conseils, c’est que tout va très vite et bien trop vite.

Du simple tremblement de votre main droite ou gauche un matin sans que vous n’ayez aucun autre symptôme,

vous tombez dans le cercle vicieux de cette maladie qui vous rendra handicapé !

On aide à les faire manger (quand ils le veulent bien) mais quand il faut passer à la toilette ou pour se déplacer

(c’est dure et vraiment difficile)

 car vous voyez dépérir une personne que vous aimez tant et que vous ne pouvez pas plus aider que ça,

qui dans sa tête de plus ne veut pas d’aide car elle n’est quand même pas impotente.

Donc elle tombe doucement dans l’ennui, la tristesse, le désespoir et là tout est fini !

Il faut être vigilant, faire attention à ce début de tremblement, aller consulter tout de suite un médecin

et prendre un traitement pour stabiliser cette maladie (le traitement existe aujourd’hui)

Ne pas laisser avancer le tremblement qui deviendra trop vite handicapant !

Accompagné la personne avec douceur, Amour et ne pas la regarder comme une bête bizarre

car aujourd’hui ça se soigne beaucoup mieux qu’il y a 20 ans et ne laissez jamais Obien jamais,

la maladie vous enlever votre envie de vivre !

Tout ce que j’ai fait pour ma grand-mère, je l’ai fait avec un grand Amour

et je garde de très belles images d’elle me souriant,

 riant aux éclats en me disant des phrases que je dis même aujourd’hui à mes enfants et qui nous font tant rire…

Pour ma Mamie qui restera toujours dans mon cœur !

2018-04-08T16:00:42+00:00By |Categories: Bien-être|Tags: |0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.