Le secret des rencontres africaines

Le secret des rencontres africaines

Chaque continent garde de générations en générations des coutumes, des secrets…

Tous ces secrets font la beauté et la magie de certains pays !

En Afrique, la rencontre des hommes et des femmes se fait souvent dans un  lieu qu’on appelle  » le harem « 

Cette tradition africaine existe depuis toujours et encore bien présente dans notre siècle

 (personnellement, je n’aurais jamais imaginé un endroit pareil)

Le harem est tout d’abord un lieu familial, où vont vivre un certain nombre de femmes

et un mari qui sera le chef des lieux.

Plus le mari aura de femmes et plus ça définira sa richesse, son statut par rapport aux autres hommes du pays.

Ces hommes prennent soin de leur famille (femmes et enfants) et agrandissent leur harem avec honneur…

C’est vrai, que certaines femmes seront malheureusement enfermées et mariés sans en avoir fait la demande

(les mariages forcés)

mais heureusement certaines femmes apprécieront cette façon de vivre !

Un homme va commencer par demander en mariage, une femme d’un harem ou bien d’une  autre famille africaine

(lors d’un repas ou d’une soirée)

car il aura trouvé de la beauté dans celle-ci et les deux chefs de famille se mettront d’accord pour les festivités.

Les harems sont de grands espaces où vivent toutes (les Queens) aménagées dans leur quartier

et qui seront disposées à leur mari pour engendrer le plus d’enfants !

Les enfants resteront avec leurs mères jusqu’à que les filles deviennent alors des femmes car à ce moment-là,

elles seront mariées à leur tour dans d’autres familles…

Ces (Queens) veillent les unes sur les autres un peu comme des sœurs et

elles savent à ce moment-là que cette entente fait leur force et le calme du harem !

Voici le livre que j’ai lu pour ce texte :

CHOGA REGINA EGBEME  JE SUIS NEE AU HAREM

2018-04-09T08:54:53+00:00By |Categories: Masculin|Tags: |0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.