L’anorexie

L’anorexie
anorexie
Anorexie définition médicale :
L’anorexie correspond à une perte d’appétit, empêchant le patient de se nourrir.
Si celle-ci devient chronique, elle peut devenir mortelle par manque de nutriments dans le corps.
Elle peut être un symptôme dans une maladie plus grave comme le cancer ou d’origine mentale.
Cette maladie est depuis bien des années, le grand malheur de beaucoup de familles !
L’anorexie m’a toujours fait peur et m’a toujours laissé sans voix.
Voir ces personnes qui tombent dans l’anorexie et qui ont tant besoin d’aide…
J’ai eu l’occasion de voir un film sur ce sujet (l’engrenage de l’anorexie)
et cette histoire très bien racontée, nous montre cette terrible épreuve que vivent ces personnes et leur famille.
Pendant l’adolescence, nous les filles voulons être parfaites (ce qui peut engendrer énormément de problèmes)
En un mot, nous ne voulons pas avoir un gramme de trop, faire une taille mannequin (34/36)
Certaines filles (en essayant de devenir des pseudos mannequins)
finissent par se dégoûter de la nourriture et tombent vite dans l’anorexie.
Des personnes qui ont vécu cette maladie s’en sortent heureusement mais trop ne s’en sortent pas pour des raisons simples :
Il faut trouver la force de parler de cette maladie
(à notre famille ou à un médecin et pourquoi pas sur internet)
Se faire aider tout simplement pour ne pas être seul à subir
(des personnes formées sont là pour aider dans des associations)
Liens d’un site d’aide :
enfine
Un texte que j’ai écrit et qui peut aider :
L’estime de soi à l’adolescence !
Il faut absolument ne pas tomber dans la folie des grammes
(vous aurez toute votre vie pour devenir la personne que vous avez choisie d’être
et ce n’est pas quelques grammes qui doivent vous faire mal)
Manger équilibré et surtout en se faisant plaisir, est le début de l’arrêt de cette maladie !
Ne jamais essayer d’être parfaite car personne ne l’est
(les mannequins doivent même désormais faire au moins une taille 36)
Cette maladie qui touche aujourd’hui trop de personnes en France et plus particulièrement les adolescents / adolescentes
nous montre que nous ne sommes pas éternels et qu’il faut absolument vivre sa vie avec ses convictions, ses envies, ses besoins…
Ce monde est là pour nous donner des moments magnifiques comme la naissance ou bien le mariage
donc ne gâchons pas ce temps pour rien au monde !
Parfois ce monde est cruel et nous donne des épreuves plus ou moins dures à vivre comme l’anorexie d’un ado
qui a un certain moment de sa vie n’arrive plus à avancer comme les autres ou qui a subi un blocage
et qui veut sortir de cette pression
et là cet adolescent peut vite tomber dans une maladie comme l’anorexie !
(une roue à sens unique vers un gouffre qui emmène doucement ces personnes
qui n’ont plus trop d’appétit à cause d’un choc et qui a fait que la nourriture maintenant n’est plus leur priorité)
Ces personnes tombent dans l’engrenage de ne pas manger car autour d’eux :
– On se moque à cause de leur apparence,
– de la jalousie de certaines personnes qui tyrannisent,
– des publicités avec toutes ces filles retouchées si maigres (pour nous si parfaites)
Certaines personnes voudraient juste maigrir de quelques kilos pour être dans la  » norme / normalité / mode « 
mais souvent quand on est poussé par la pression, on se focalise sur la finalité et non sur ce qui est en train de se passer
donc à ce moment-là, on ne se voit pas tomber dans l’anorexie !
Un reportage que j’ai vu récemment m’a montré la dureté de votre entourage quand vous vivez des moments de panique
car au lieu de vous aider ou de vous soutenir, on vous critique et on se moque…
Ces ados qui souffrent de l’anorexie ont besoin d’aide, il ne faut pas les laisser tomber dans l’engrenage (de ne plus se nourrir)
car quand le corps se mettra à refuser toutes nourritures, le seul fait de mettre à la bouche de la nourriture
deviendra une épreuve difficile et insurmontable !
Il faut réussir et faire de notre mieux :
– Pour écouter ces personnes en détresse (dans ces moments de crise)
– Les aider au quotidien (jour et nuit)
– Etre toujours là pour eux (seul est vite pris pour de l’oubli)
– Leur dire que vous les aimez quoi qu’il arrive !
Un livre qui montre la dureté de cette maladie à lire par les parents pour préserver nos enfants :
ISABELLE CARO La petite fille qui ne voulait pas grossir
L'estime de soi à l'adolescence
2018-11-21T11:00:51+00:00

About the Author:

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.